Idées en vrac sur ma lecture

Update : comme il suffit que je publie un truc comme ça pour que je tombe sur de nouvelles choses, j'ai ajouté deux titres à la fin.

L'attente d'une fan

Il y a quelques semaines, pour la première fois de mon existence, j'ai lu un livre dans une série qui est le dernier paru sans être le dernier de la série. Il s'agit de Magic Breaks, septième tome des aventures de Kate Daniels, écrites par Ilona Andrews.

Je n'ai pas encore vraiment pris complètement conscience de cette situation et de toutes ses conséquences. Comme je me force à éviter d'enchainer les tomes d'une même série, pour bien marquer les pauses là ou elles devraient être, cette série ne me manque pas plus qu'à l'accoutumée. J'en suis à peine à la moitié de Proven Guilty, après lequel j'aurais continué les aventures de Kate Daniels si cela était possible.

Je ne sais pas encore trop comment y faire face, si vous avez des suggestions, ça m'intéresse.

Les recommandations de lecture

La seule suggestion que j'ai trouvé toute seule, c'est de trouver d'autres livres pour m'aider à patienter.

Après les suggestions intéressantes quoique peu nombreuses que j'ai reçues lors de mon dernier appel à idées de lecture, et après tout le bien que j'ai entendu des suggestions de Netflix, j'ai commencé à me dire qu'échanger des informations personnelles contre des suggestions pertinentes ad libitam, ça peut être un compromis intéressant. Quitte à engraisser des cochons.

En fait ça ne fait que déplacer le problème : au lieu de mendier auprès mon lectorat des suggestions de lecture, je me retrouve à mendier des suggestions de service de suggestions de lecture.

Je pensais à goodreads, même si je n'ai pas très bien compris combien il font de suggestions algorithmiques par rapport au « bête » réseau social spécialisé. Je suppose que je le découvrirai bientôt, si personne ne me convainc que c'est une mauvaise idée…

La critique n'est pas si aisée

À chaque fois que je mets à jour ma liste de lecture, je me rends à nouveau compte du retard abyssal que j'ai pris dans mes critiques.

Au moment où j'écris ces lignes, je suis en train de lire Proven Guilty, le huitième tome de la série Dresden Files. Série dont j'ai annoncé l'arrêt de la lecture dans ma critique du deuxième tome, Fool Moon. Depuis cette critique, j'ai donc été convaincue de redonner une chance à la série (par Laurent), et j'ai tellement aimé que j'ai enchainé six tomes.

Il serait peut-être temps de publier une sorte de « droit de réponse » ou de rétractation, non ?

En fait, la raison principale de ce retard, c'est simplement que j'ai nettement plus de temps pour lire que pour écrire, essentiellement parce que les transports en commun me permettent le premier mais pas le second. C'est incroyable le gaspillage de vie causé par ce modèle idiot du travail salarié.

D'autre part, c'est toujours plus difficile de se motiver pour écrire (au moins pour moi) lorsque l'existence d'un public à atteindre est douteuse. Le manque de motivation par faiblesse du lectorat est d'ailleurs une des composantes principale de la faiblesse relative de la fréquence de publication. Ma vie n'intéresse pas grand monde, ce n'est pas vraiment une surprise.

Bref, tout ça pour poser la question, est-ce que ça vaut vraiment la peine que j'écrive des critiques pour la plupart des livres que je lis ?

Ne serait-il pas préférable, pour moi comme pour les gens qui s'intéressent à moi, que je publie un commentaire rapide en un paragraphe, à l'exemple des #balisebooks ?

Voire que j'arrête tout simplement d'aller dans plus de détail que ce qu'il y a déjà sur ma liste de lecture et laisser la lecture dans ce plaisir solitaire qu'elle a été pendant des siècles ?

Pour une fois, c'est vraiment à vous, chers lecteurs, de répondre ☺

[New] Recommandations d'éditeurs

Je suis tombé ce matin sur un billet de blog d'un petit éditeur, C'est quoi une ligne éditoriale ?, dans laquelle il explique le processus de sélection dudit éditeur et sa préférence pour la qualité et la particularité sur la quantité dans le catalogue.

Il parait que le mot à la mode pour ça est l'affreux anglicisme « curation », mais peu importe. J'adorerais trouver un éditeur qui ait une section qui me corresponde, et dans lequel je pourrais piocher les yeux fermés.

Je ne sais pas si un tel éditeur existe, et en fait en demandant des suggestions de moteur de suggestions j'ai implicitement supposé qu'il n'en existe pas.

Donc si quelqu'un voit passer un éditeur qui pourrait me correspondre, ça m'intéresse encore beaucoup plus qu'un algorithme qui voudrait le faire. En attendant je vais jeter un œil à ce que proposent ces gens de Walrus, voir si je trouve le moyen de voter avec mon porte feuille au moins pour leur état d'esprit.

[New] Où trouver un Cybook Muse à toucher ?

J'ai encore lu du bien du nouveau Cybook Muse de Bookeen, et ça commence à vraiment piquer ma curiosité. Je ne suis pas encore prête à changer de liseur, je préfère faire durer mon électronique, mais j'aimerais quand même beaucoup tripoter un de ces Cybook Muse pour me faire une idée par moi-même.

La dernière fois que j'ai vu des liseurs à toucher, c'était à la Fnac, mais avant la sortie des Cybook Muse. Y aurait-il des adresses où trouver un de ces jouets à essayer ?

Commentaires

1. Le dimanche 30 novembre 2014 à 22:18, par Balise :

Même le commentaire rapide d'un paragraphe, j'ai trois mois de backlog dessus... c'est dire ! :)
Pour goodreads, l'intérêt principal que je lui vois est de maintenir ledit backlog. J'ai pas été spécialement convaincue par les recommandations ; après, j'ai des trucs sur ma liste "to-read" qui viennent effectivement directement des trucs que les gens de mon rézal lisent. De là, ya aussi cet intérêt là. (Note : j'aime beaucoup goodreads, hein, pour l'usage que j'en ai. Juste, le système de reco, pas convaincue :) ).

2. Le lundi 1er décembre 2014 à 9:00, par semarie :

J'avoue ne pas partager le même type de lectures que toi, mais c'est peut être plus par manque d'occasion d'accéder à cette littérature que par non goût de celle-ci (il faudra sans doute que j'essaie d'abord pour me faire une idée précise).

Je vais toutefois faire quelques suggestions, mais qui appartiennent à un autre monde que celui que je te vois lire :) Il s'agit de la littérature classique... comme Zola (le Rêve, par exemple, très cours), Balzac (Le Lys dans la vallée), Claudel (Le Soulier de satin et L'Annonce faite à Marie), ou encore Proust (À la recherche du temps perdu - mais comme c'est un monstre à lire, peut être juste le volume 5: la prisonnière). Il y a aussi Dostoïevski (Les Carnets du Sous-Sol ou des titres plus classiques).

J'espère ne pas faire trop "ovni" avec mes suggestions. S'il n'y en avait qu'un à essayer (au moins pour me faire plaisir) se serait le volume 5 de La Recherche de Proust.

Pour ce qui concerne les comptes rendus que tu nous fait, ce que je trouve le plus intéressant dans cet exercice (que je pratique aussi, mais sans le "publier" sur le net) est la relecture personnelle qu'il implique sur les états intérieurs du lecteur que le livre succite. Du point de vue de la connaissance de soi, cela peut être très profitable.

3. Le lundi 1er décembre 2014 à 20:36, par Laurent :

J'aime bien lire les commentaires des autres sur les livres qu'ils ont lus, ça donne des idées. Pas besoin d'en faire des tonnes. Et il arrive qu'on ait des intérêts de lecture en commun tous les deux, donc ça te ferait au moins un lecteur de plus pour tes commentaires :-)

Par contre ce n'est certainement pas un "TODO" pour moi. Je lis, je mets à jour ma liste de lecture, et il faut vraiment qu'un livre ou une série de livres dépasse un certain seuil (arbitraire) pour que j'en fasse un court commentaire. Il n'y a pas de notion de "retard" donc.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 30 novembre 2014 à 21h54
  • Dernière modification le 1er décembre 2014 à 15h41
  • État de la bête : en fuite du réel vers un imaginaire romanesque
  • 3 commentaire(s)
  • Tag : Autoexploration

Derniers commentaires

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2017 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly