Théobromine

Vous savez que vous êtes vraiment accro' au chocalat quand…

… vous en êtes à votre deuxième chocolat chaud de l'après-midi, alors qu'il fait plus de 30°C dans la pièce.

Oui, c'est la seule source de théobromine (ou d'autre succédané de câlin) restante dans cet appart' (en dehors d'un reste de Nutella monstrueusement rance, et dont je ne sais pas trop comment m'en débarrasser, vu que d'un côté c'est du verre, mais y a beaucoup de non-verre dedans).

Non, faire des courses n'est pas une option, c'est un besoin qui ne peut pas attendre aussi longtemps.

Commentaires

1. Le dimanche 27 juin 2010 à 18:38, par Schmurtz :

T'as testé le chocolat glacé ? (du lait au chocolat passé au frigo). Ça se fait bien avec du thé et du café : il y a peut-être un truc à inventer. Mettre des glaçons pour aller plus vite, et ne faire chauffer qu'un tout petit peu de lait pour dissoudre le chocolat en poudre (rajouter ensuite du lait froid).

Sinon, c'est l'occasion de commencer une cure de désintoxication ;) (si on peut appeler ça comme ça).

2. Le mardi 29 juin 2010 à 4:03, par K :

Alors moi c'est Nutella et chocolat aux amandes.
Mais je ne suis pas accroc. Je n'en ai pas sous la main ces jours-ci (suis pas chez moi) et ben je m'en sors pas mal, je n'y ai même pas pensé.
Par contre, sans pouvoir donner d'explication, moi qui suis un ancien fumeur, ben voilà, là j'ai envie de fumer.
Finalement, je vais aller acheter du chocolat.

3. Le mercredi 30 juin 2010 à 17:17, par Roman Age :

Schmurtz: le chocolat glacé, c'est le principe du "Cacolac"!

4. Le mardi 6 juillet 2010 à 18:22, par Natacha :

Schmurtz et Roman Age, j'avoue que le chocolat glacé ne m'était pas venu à l'idée, et je n'ai jamais entendu parler de Cacolac, même si j'ai déjà acheté et consommé d'autres boisson lactées, chocolatées et fraîches. À essayer pour cette période caniculaire où le stockage de chocolat est plus-que-problématique.

K, en réalité je ne suis pas si accro' que ça au chocolat. Pour être plus précise, il ne s'agit clairement pas de dépendance physiologique, et ce n'est que discuablement une dépendance psychologique.

En fait ça vient comme les envies de câlins, et en fait plus généralement de douceur, face à une situation que je trouve trop stressante ou pénible. Un peu comme un besoin de fraîcheur pendant une canicule.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 26 juin 2010 à 18h04
  • État de la bête : en train de gémir « J'en veux ! » à la Nikita
  • 4 commentaire(s)
  • Tag : Tarée

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2016 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly