Doudou de grande personne

J'ai souvent été frappée par le contraste entre l'attachement d'un enfant à son « doudou » et l'état physique dudit doudou, qu'il soit causé par la simple usure ou des « maltraitances ». Et comme souvent lorsque je fais ce genre de constats, je tourne mon regard vers l'intérieur pour mesurer le calibre de la poutre qui est immanquablement dans mon œil. Et de me rendre qu'en fait je ne vaux pas mieux. Évidemment, on pourrait me faire remarquer que je ne suis pas vraiment la plus mature des grandes personnes, tant s'en faut.

Comme une longue photo vaut mieux qu'un bon discours, voyez plutôt :

Sac à main (avant)

Sac à main (arrière)

Je pense que n'importe quel observateur un minimum attentif conviendrait que ce sac à main est méchamment usé et pourrait décemment prendre une retraite bien méritée. Et j'en conviens aussi, et je lui ai plusieurs fois cherché un remplaçant, en vain. Aucun candidat n'arrivait au niveau de mon sac actuel, et du coup je ne me sépare pas de ce dernier. J'ai même sérieusement envisager d'ajouter une entrée « sac à main » à ma wishlist, mais je ne l'ai pas fait pour éviter la déception de recevoir un sac à main qui serait moins bien que celui que j'ai déjà.

La différence avec le cas du doudou est que mon attachement à mon sac à main n'est pas de nature émotionnelle, mais technique. Du moins c'est ce que j'aime à croire, je suis peut-être en train de me tromper moi-même en prenant la technique comme prétexte, et dans ce cas c'est très réussi.

Prenons donc dans le problème dans l'autre sens. Que faudrait-il à un sac à main pour que je le considère comme meilleur que celui que j'ai ?

Premièrement, la robustesse. À contre-courant du consumérisme ambiant, j'aime les objets qui durent. Et je ne suis pas vraiment tendre avec les objets utiles, dont le sac à main fait partie. Je veux pouvoir continuer à y faire rentrer à peu près tout ce que je veux, sans crainte qu'il se déchire ou que la lanière se casse ou quoi que ce soit dans ce genre.

Cela étant, la robustesse est une qualité difficile à mesurer lorsqu'on est face à un modèle particulier, je suppose qu'il faudra se référer à la marque et/ou à la gamme pour se faire une idée.

De plus, la robustesse n'était pas a priori une qualité de mon sac à main actuel, acheté pour 30 € chez C&A avec un parapluie inclus. C'était il y a trois ans et demi, et il a subi un usage exclusif (et intensif) depuis.

Deuxièmement, le nombre de poches. Pour une raison obscure j'arrive facilement à garder la trace d'où sont mes affaires (et des affaires des autres qui se trouveraient être en ma possession), mais se souvenir que c'est « dans le sac à main » est beaucoup moins informatique que « de tel côté dans telle poche du sac à main ». Plus de poches, c'est moins d'affaires dans chaque poche, et donc plus de facilité à sortir un objet donné quand le besoin s'en fait sentir.

À titre de comparaison, mon sac à main présent a six poches : une poche extérieure dédiée au parapluie (le genre d'objet qu'on est très contente de pouvoir sortir rapidement), deux poches extérieures plates (une dans le rabat et l'autre derrière) et trois poches intérieures (c'est-à-dire dont l'ouverture est cachée par le rabat).

Il y a évidemment un équilibre à trouver entre le nombre et la taille des poches, car avoir un millier de poches trop petites pour y faire rentrer quoi que ce soit est d'un intérêt limité. Cependant tous les candidats que j'ai vus pêchent par un manque de poches, même lorsqu'ils sont plus de trois fois plus volumineux que mon sac à main présent.

Et troisièmement, la sérénité face aux pickpockets. Ou du moins face à une certaine classe de pickpockets. Et de toute façon la sérénité c'est psychologique, il suffit que je me crois protégée des pickpockets, pas de l'être réellement.

Je fais évidemment référence au rabat, qui bloque l'accès aux fermetures éclairs des trois poches que j'ai qualifiées d'« intérieures » justement pour cette raison. Avec en temps normal mon bras qui repose par dessus le rabat en question. Avec en plus une disposition bien choisie des affaires dans les poches par rapport à l'ouverture de la fermeture éclair : les affaires les moins précieuses (par exemple stylos, miroir de maquillage, écouteurs) du côté ouvert en premier, et les affaires les plus précieuses (portefeuille, clefs, DS et/ou téléphone) du côté auquel on n'accède qu'en ouvrant en grand la fermeture éclair.

Évidemment, ça ne protège pas du vol à la tire, potentiellement aidé de lames, mais je n'ai pas trouvé de candidat qui protège mieux, donc tout le monde est à égalité. En revanche, face aux pickpockets « subtils », il me semble que le bras sur le rabat sur la fermeture éclair est suffisant pour être plus difficile à voler que le voisinage, ce qui me semble être une protection suffisante. Dans ce domaine comme ailleurs, je ne pense pas qu'on puisse arrêter un attaquant suffisamment déterminé, mais on évite très souvent les ennuis en étant au milieu de victimes beaucoup plus faciles.

Je lance donc ici un appel d'offres : où trouver un sac à main capable de remplir ces trois critères ?

Une fois le prétexte technique tombé, on verra bien s'il y a un attachement émotionnel façon doudou, ou si je suis seulement exigeante sur la technique.

Commentaires

1. Le lundi 28 février 2011 à 8:15, par Cenwen :

Coucou:)

Je comprends bien ton attachement au côté pratique :) j'ai trainé mon ancien sac à mains(plus précisément un sac à mains à dos)pendant des années, je l'ai fait réparé maintes et maintes fois, jusqu'au jour où le cordonnier a jeté l'éponge...Depuis, je cherche un sac du même type, mais la mode est passée.

J'ai peut-être une suggestion. Je vais de temps en temps dans des foires artisanales, et j'y vois régulièrement des artisans du cuir (des vrais, à l'ancienne)qui créent des sacs aussi beaux que pratiques et utiles. Certes les prix ne sont pas "donnés" mais en principe, tu en as pour des années ;) C'est peut-être une piste à explorer, voire, tu peux leur amener le tien et voir s'il ne peuvent pas t'en faire une copie!

Pour ce qui est du doudou pour adulte, au risque de paraître ridicule à mon âge, et bien j'en ai un : un lapin en peluche qui me suit depuis presque 30 ans! Je n'y suis pas "maladivement" attachée et je ne le traine pas partout derrière moi, mais, je n'arrive pas à le ranger au fond d'un placard. (il est très joli)

Je te souhaite une jolie semaine, pleine de douceur!

Bisous :)

2. Le lundi 28 février 2011 à 9:19, par Balise :

Dans la série "sacs à rabats", les deux marques qui me viennent à l'esprit c'est Freitag et Crumpler. Pour les poches, je sais pas, mais les deux ont un magasin à Zürich, donc doit y avoir moyen d'aller voir les machins de visu...

3. Le lundi 28 février 2011 à 22:26, par florimond :

Les photos sont ... impressionnantes.

N'est-il pas possible de racheter juste le même modèle ?

4. Le dimanche 6 mars 2011 à 21:45, par Melina :

Un sac à main qui soit solide : du bon vieux cuir gras épais.
Un sac à main qui soit pratique : quelque soit le nombre de poches, on finit par s'y habituer et s'organiser.
Un sac à main qui défie les pickpockets .... pour l'avoir vu en vrai, suffit de tirer sur la bandoulière du tien pour qu'il tombe en miettes.

Mmmmh que de faux prétextes pour justifier de garder ce sac :)

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 27 février 2011 à 23h26
  • État de la bête : en overdose d'introspection
  • 4 commentaire(s)
  • Tag : Tarée

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2016 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly