10 %

Vous avez peut-être remarqué qu'entre mon dernier article, Joie de Noël, et le précédent, Aveugle, il manque un numéro : on passe de 43 à 45. Vous avez peut-être aussi remarqué que dans l'article encore avant, Clonage de FreeBSD, je vous avais promis la suite des aventures de Yulai, dont je n'ai pas dit grand chose après en avoir annoncé la mort en juillet dernier.

Chose promise, chose due, mais ce n'est pas aujourd'hui que je remplirai cette promesse. Vous aurez cependant deviné que l'article numéro 44, en préparation depuis très longtemps, racontera les évolutions récentes de Yulai.

Vous avez cependant toutes les informations nécessaires pour deviner ce qu'il est en train de se passer. Comme indiqué dans sa description, Yulai était avant sa mort un PC de jeu, et même si c'est l'élément le plus « de jeu » (la carte graphique) qui a lâché, on peut vraisemblablement que sa réincarnation soit également un PC de jeu.

À partir de là, la faible fréquence des articles depuis quelques mois s'explique facilement : le temps occupé par le jeu a été pris sur le temps autrefois passé à entretenir ce weblog.

Et c'est à peu près ce qu'il s'est passé. Je me suis plusieurs dit que finalement, la résurrection de Yulai est un projet qui a trop bien marché.

Seulement tout ça, c'est une estimation qualitative de ce qu'il s'est passé, estimation qui n'est finalement pas très surprenante. Mais lorsqu'on affine un peu vers le quantitatif, je suis moi-même extrêmement surprise de l'étendue des dégâts.

Le personnage ci-dessous, Fælys, est un worgen, c'est-à-dire une sorte de loup-garou dans l'univers de World of Warcraft. La particularité de cette « race » est de n'être disponible aux joueurs que depuis l'extension nommée Cataclysm, qui est sortie le 7 décembre 2010.

Mardi dernier, le 25 janvier 2011, c'était donc le 50ième jour depuis le lancement de Cataclysm. Je ne vous cacherai pas que c'était aussi le 50ième jour d'existence de ce personnage.

Mardi dernier, c'est aussi le jour où j'ai franchi le cap des 5 jours de jeu. C'est un compteur interne, intégré au logiciel du jeu, qui compte le temps passé à jouer avec chaque personnage. Et quand ce compteur dit 5 jours, ça veut vraiment dire 120 heures, ou 432 000 secondes, passées en étant connectée avec ce personnage (parce que bien sûr, je n'ai pas complètement abandonné mes autres personnages).

Donc ce jeu est en train de me dire que depuis que ce personnage existe, j'ai passé 10 % de mon existence à le jouer. Ça fait 2.4 heures par jour, en moyenne, mais en réalité probablement plus, vu que je n'ai pas vraiment joué pendant la périodes des fêtes (aussi incroyable que cela puisse paraître, je préfère largement les contacts humains réels à n'importe quel jeu vidéo).

En fait, World of Warcraft c'est pour moi comme ce que j'imagine être la télévision pour les gens normaux. Un français de base qui passerait en moyenne 2.4 heures par jour devant son téléviseur, ça ne me choque pas plus que ça. Bien sûr, je me dirais que c'est un pauv' type, mais je n'en pense pas mieux à mon égards.

En fait, j'ai eu beaucoup de semaines épuisantes dans le cadre de mon travail (sans chercher j'en trouve au moins 4 depuis la sortie de Cataclysm), et même si World of Warcraft n'est pas mon activité informatique préférée, c'est presque la seule que je puisse pratiquer même lorsque je suis complètement épuisée mentalement (en attendant que la fatigue physique me rattrape pour désigner l'heure d'aller dormir). Et là, je trouve que ça ressemble encore plus à la télévision. Et se vider l'esprit dans le monde d'Azeroth, je trouve ça par contre nettement moins glauque que de le faire devant une bonne partie des émissions téléviser que j'ai pu croiser (et il paraît qu'il y a là un biais de sélection vers la qualité, par rapport à l'ensemble des programmes télévisés diffusés).

Fælys @ Mazrigos

For the Alliance! (même si en fait je reste super-fan de la Horde, je suis prête à changer de camp juste pour ne pas jouer seule)

Commentaires

1. Le mardi 1er février 2011 à 7:22, par Cenwen :

Coucou:)

Nous en sommes arrivés beaucoup plus "basiquement" à cette conclusion il y a quelques années en arrière.

Le temps passé devant Guild Wars a remplacé le temps passé devant la télévision : programmes inintéressants au delà de l'imaginable, vision déformée imposée à la masse, abrutissement programmé (j'en passe). Je fais en ce moment deux exceptions ponctuelles avec The Big Bang Theory et Pushing Daisies diffusés par le biais de la TNT.

Le jour où la télévision sera en panne, elle ne sera pas remplacée.

Je te souhaite une jolie semaine:)

Bisous:)

2. Le mardi 8 février 2011 à 15:41, par Roman Age :

A quand la barre des 20%?

3. Le dimanche 27 février 2011 à 18:58, par Natacha :

Cenwen, si World of Warcraft avait remplacé la télévision dans mon emploi du temps, j'y aurais vu un progrès indubitable. J'ai eu plus de mal à arriver à cette « conclusion » parce que je n'ai jamais possédé de téléviseur, et que mon temps passé à regarder la télévision est très faible depuis très longtemps. Déjà à l'entrée de ce siècle je ne regardais plus que les séries du samedi soir avec le reste de la famille (donc ça fait 3-4h par semaine) et à partir de la rentrée scolaire 2003 je n'ai plus eu d'accès facile à un téléviseur, et j'ai simplement fait d'autres choses. À présent, le passage de ces autres choses à World of Warcraft est beaucoup plus difficile à juger qu'un hypothétique passage de la télévision à World of Warcraft.

Du coup je ne garde l’argument de la télévision que pour me comparer à ce que je crois être le français de base. On m'a plusieurs fois dit (ou rapporté) que 2.4h de jeu par jour c'est énorme, alors que le même temps en télévision, qui n'est pas vraiment plus productif, correspond au journal et à un film, ça ne semble choquer personne.

Roman Age, atteindre la barre des 20 % me semble mal barré, dans la mesure où depuis deux semaines il n'y a plus vraiment d'intersection entre mes disponibilités et celles de mon partenaire habituel. Du coup je me retrouve à jouer toute seule, ce qui est beaucoup moins motivant, et se traduit par un temps de jeu moindre. Il doit déjà me manquer une douzaine d'heures pour maintenir les 10 % (donc en moyenne (toujours aussi trompeuse que la précédente) ça fait pas loin d'une heure par jour de réduction).

Cependant si j'avais le(s) partenaire(s) et/ou la motivation pour jouer autant que possible, les 20 % me semblent possible. 4.8h par jour ne me semble pas réaliste, mais sur une semaine 33.6h réparties entre le week-end (disons 2x 8h30) et les soirées (5x 3h30) ça m'a l'air possible. Peut-être si je me faisais larguer et que je cherchais du réconfort dans une guilde World of Warcraft…

4. Le vendredi 11 mars 2011 à 1:12, par Roman Age :

Selon mes calculs, c'est la barre des 35% qui est la plus significative. Environ 8.5h par jour, soit la moitié des 17 heures éveillées moyennes. Au dela de 35%, la vie devient plus virtuelle que réelle. Et encore, c'est en considerant le sommeil et les reves comme appartenant au réel...

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 31 janvier 2011 à 22h39
  • État de la bête : joueuse
  • 4 commentaire(s)
  • Tag : Évènement
  • Tag : Jeux

Derniers commentaires

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2017 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly