Cybook Odyssey

Je déteste les chèvres. Aussi bien vivantes que dans l'assiette. Je ne sais pas exactement pourquoi, et je ne vais pas m'avancer à faire de la psychologie de bazar en parlant de la préparation à un dictée d'un extrait de La chèvre de monsieur Seguin au primaire, où mon père m'a fait faire la dictée autant de fois que fautes commises en tout, car je suis certaine que ça n'explique. Bref, a fortiori, je hais les boucs, ce qui est une raison tout à fait valable et suffisante pour s'intéresser aux e-books.

Ça fait depuis très longtemps que l'idée d'avoir un liseur1 de livres électroniques me courait dans la tête. Enfin, elle s'y promenait paresseusement.

J'ai commencé par un scepticisme très marqué, comme j'ai par défaut envers tous les e-quidlibet. Parce que commencer avec quelque chose qui marche plutôt bien, et le rendre dépendant d'une alimentation électrique, ça ne commence pas très bien. Le rendre beaucoup plus sensible aux conditions extérieures, en particulier l'humidité et les chocs, n'arrange rien non plus. Il faut donc débarquer avec une bonne quantité d'avantages pour pouvoir commencer à mériter mon attention. Non, être à la mode ne compte pas comme un avantage, si ça doit compter ce serait plutôt négativement.

Le premier argument auquel j'ai été sensible, c'était la recherche de texte. Et c'est typiquement le truc qu'il me manque presque à chaque fois que j'interagis avec du papier.

Le deuxième a été l'encombrement. Ma liste de lecture atteste à quel point je lis peu, alors que ce point fait partie de mes bonnes résolutions de nouvel an (ou pas) depuis une bonne décennie. Je continue de (faire semblant de) garder espoir de pouvoir arranger ça. Bref, j'arrive quand même à plusieurs dixièmes de mètre-cube de livres, et je trouve que ça finit par faire beaucoup.

Il n'y a pas vraiment d'autre avantage qui s'est jeté sur moi, donc cette idée a tranquillement continué son chemin dans mon esprit.

Et puis à Noël dernier, ma moitié a reçu un Kindle, et ça a un peu caféiné cette idée.

Et puis depuis quelques mois je me suis dit que ça pourrait être sympa' de pouvoir lire dans le bain, et je n'arrive pas à trouver assez de confiance en moi pour le faire avec un livre en papier. Alors que mettre autour d'un liseur un sac hermétique (genre ziploc) dans lequel j'ai confiance est un peu moins irréaliste.

Et puis la semaine dernière, pour une raison qui n'a absolument rien à voir avec les considérations récentes de la presse à ce sujet (en dehors du fait d'avoir réveillé cette idée de longue date), j'ai finalement craqué.

Je suis donc maintenant en possession d'un Cybook Odyssey de Bookeen. Je ne suis pas très au clair avec les raisons qui m'ont fait choisir celui-là plutôt qu'un autre, mais je rappelle à toutes fins utiles qu'ici c'est instinctive.eu, pas rationnelle.eu.

Je suppose que le côté « pas un des deux gros » a joué, et son esthétique probablement aussi, mais ça ne fait quand même raisonnablement pas le poids devant l'absence de recherche de texte, l'interface tactile (les boutons, c'est Bien™ (surtout au travers d'un ziploc)) et le manque de hackabilité.

Mais comme j'ai récemment fait plein de décisions rationnelles à l'encontre de mon instinct, il fallait bien que je me lâche un peu. Je vous préviendrai si un jour je le regrette.

En attendant, j'aime bien ce liseur.

Quelque chose s'est horriblement mal passé lors de la première connexion avec le FreeBSD de Yulai, et ça a tué le système de fichier dessus. Après des sueurs froides et de nombreuses réinitialisations de tas de trucs, j'ai pu remettre le jouet dans un état fonctionnel, au prix de tous les e-books préchargés offerts avec.

J'ai depuis pu l'essayer à la lumière du jour, sous éclairage artificiel, et à la lumière de ma lampe de chevet. Et ce avec le Cid, Cyrano de Bergerac, Just so Stories et le premier volume du manga Claymore.

Autant le texte passe très bien, autant le manga n'égale pas le confort du papier, et j'imagine que pour le reste des bandes dessinées ce serait encore pire. D'un autre côté, s'en tenir aux livres (en texte pur) est tout ce que j'en attendais.

Autrement j'ai retrouvé toute seule une bonne partie de cette liste de doléances, mais j'ai surtout été gênée par l'absence de recherche de texte, l'accès peu pratique au contenu de la carte microSD, et les difficultés pour sélectionner « tactilement » les liens (surtout lorsque la zone active est relativement petite et serrée à d'autres, par exemple un lien sur le texte « ePUB » parmi une liste d'autres formats).

Je suis donc contente d'avoir suivi mon instinct, en ne sachant probablement jamais si j'aurais plus aimé une autre solution plus raisonnable.

Maintenant la question ouverte est : ce livre électronique va-t-il réussir à augmenter la place de la lecture dans ma vie ?

Les paris sont ouverts…

[1]: parce qu'il y en a marre de l'objectification des femmes, mes objets (surtout ménagers) sont autant que possible masculins : j'ai un lave-linge, un téléviseur, un sèche-linge, un expresso, un feu (à gaz) sur un fourneau, etc… Et ce n'est pas du tout pour ne pas faire comme tout le monde, ça n'a rien à voir. Nonmaissansblague.

Commentaires

1. Le mercredi 9 mai 2012 à 21:05, par Nimue :

Je risque de finir un de ces jours avec un Kindle:
D'abord parce que j'ai déjà acheté des e-books qui vont avec (Bragelonne a fait une super promo avec un tas de bouquin à 50 cts... et il se trouve que bragelonne édite beaucoup de Fantasy, je suis faible, toussa)
Donc ça a démarré par une histoire économique, puis une bonne surprise... une série de bouquins dont j'avais envie et qui n'était plus éditée... et dispo en e-book \O/
En plus le concept de balader plein de livres dans un volume réduit, et la possibilité de lire un extrait sans sortir de mon fauteuil...
L'objet est déjà dans mon "panier", j'ai plus qu'à cliqué, prochain coup que je ne serais pas raisonnable :)

2. Le mardi 5 juin 2012 à 12:44, par Natacha :

Du coup je vais me sentir seule avec mon pas-kindle au milieu de tous ces adeptes de l'Amazonie :-(

Une des raisons pour lesquelles je n'étais pas très confortable à l'idée de choisir un « gros » comme le Kindle, c'est la facilité avec laquelle ils peuvent faire passer leurs DRM. Je suis philosophiquement contre les DRM, c'est une choise, mais là c'est surtout pour l'aspect pratique : un accident est si vite arrivé, genre le liseur qui tombe dans l'eau du bain ou qui se fait voler dans le métro, et hop disparue la collection de livres. S'il faut repayer pour les avoir, ça ne m'intéresse pas du tout. Pareil si je change de liseur pour une raison ou pour une autre. Et ça c'est sans parler des soucis genre dans 10 ans Amazon fait faillite, ou en a marre de supporter tel format de DRM, et on se retrouve sans rien.

Bref, tout ça pour pouvoir avoir l'air fine en disant « je vous l'avais bien dit » à la prochaine catastrophe. Catastrophe que j'aurais évité surtout parce que je n'aurai pas de collection de livre, faute de trouver du sans-DRM.

Monde de merde…

3. Le mardi 2 octobre 2012 à 19:10, par W :

Je n'ai pas encore de liseur mais j'y réfléchis. Petites question sur l'Odyssey :

Peut-on en même temps utiliser l'appareil normalement et y accéder en USB ? Je pense notamment au workflow suivant :
* je télécharge un PDF / ePub / fichier HTML
* je le glisse vers /media/odyssey
* je l'ouvre immédiatement sur l'appareil.

Par ailleurs, j'ai vu des vidéos de navigation Web sur plusieurs modèles de liseurs et ça a l'air horriblement lent. Tu confirmes ? Est-ce qu'au moins les sites (le tien, disons) sont bien rendus ?

4. Le jeudi 4 octobre 2012 à 7:58, par Natacha :

Dans l'état actuel du firmware, dont une mise à jour est censée sortir dans les semaines qui viennent, les réponses à tes questions sont plutôt décevantes.

* Le branchement en USB bloque complètement l'appareil ; non seulement il n'est pas possible de voir les fichiers tout juste transférés, mais en plus il n'est même pas possible de faire quoi que ce soit (genre lire un livre chargé depuis longtemps) pendant qu'il charge. Je crois me souvenir qu'en « éjectant » logiciellement le volume mais en laissant le câble branché on peut lire en rechargeant, mais je confonds peut-être avec un autre jouet (de toute façon je ne sais pas faire cette opération sur mes FreeBSD).

* La navigation web me semble plutôt bon pour la techno', mais je la trouve plutôt pénible dans l'absolu. On sent que le facteur limitant est la mise à jour de l'écran, et non le téléchargement ou le rendu de la page (au moins en ce qui concerne mon site), et ça prend une fraction de seconde petite mais perceptible. Le rendu en lui-même me semble correct, je n'ai rien vu de mauvais sur le peu de sites que j'ai essayés, dont le mien.

Ce qui à mon sens tue la navigation, c'est la petite taille de l'écran, qui impose du scrolling très fréquent. Et le scrolling avec un lag perceptible, je ne peux juste pas. En particulier le fait que ce qui vient de s'afficher ne correspond pas à la position actuelle du doigt, mais la position au début de l'affichage et la corrélation entre ces deux positions est plutôt faible chez moi. J'imagine qu'avec l'habitude ça doit passer, mais combiné avec le fait que de base je n'avais pas vraiment envie de faire autre chose que lire avec cet engin, je n'ai même pas essayé de m'y faire.

Je dois pouvoir te faire une vidéo si tu veux (j'ai le hardware pour), mais si tu n'es pas pressé il vaut peut-être mieux attendre le nouveau firmware pour voir si les réponses évoluent.

5. Le jeudi 4 octobre 2012 à 14:04, par W :

Merci pour ces infos.

Pas besoin de vidéo, ce que j'ai déjà vu correspond à ce que tu dis, je n'avais juste pas pensé que le facteur limitant était l'écran plutôt que le CPU. Je pense aussi que ça m'énerverait et qu'il ne faut pas trop que je compte sur cette fonctionnalité. D'où l'intérêt que la connexion à un PC soit pratique.

Je vais voir comment l'USB marche chez la concurrence mais je suis aussi intéressé par cette màj du firmware.

6. Le vendredi 5 octobre 2012 à 14:11, par Éti. :

Bonjour,

Puisqu'on y est, une question qui me taraude avant l'achat d'un tel système est la possibilité d'y prendre des notes. Comme quoi, chacun ses marotes.

Or, bien que la possibilité apparaisse bien dans les specs du Odissey... je n'ai vu aucun retour sur cette fonctionnalité. Que ce soit en capture d'écran ou même simplement en avis. Si tu pouvais me dire ce qu'il en était ça serait cool. Plus exactement en fait un rapide retour la mise en œuvre de la fonction : s'agit-il de prendre des notes avec un stylet, un clavier ? Et dans tous les cas si le rendu est correct (qualité du tracé / vitesse de prise en compte de la frappe clavier) ou si c'est tout bonnement gadget ?

Merci beaucoup

7. Le lundi 8 octobre 2012 à 20:13, par Natacha :

Le week-end ne s'est pas tout à fait passé comme je l'aurais voulu, du coup ce commentaire arrive plus tard que prévu. J'espère que ce n'est pas trop tard.

Pour commencer, un disclaimer : je ne suis pas vraiment une preneuse de notes, je suis plutôt franchement mémoire et recherche de texte (qui est d'ailleurs la principale raison pour laquelle j'attends avec impatience le prochain firmware). Je vais faire de mon mieux pour évaluer et décrire correctement les fonctionnalités, mais je serai peut-être complètement à côté de la plaque pour cette raison.

Point de vocabulaire : le cybook appelle « annotation » une donnée ajoutée à un texte par l'utilisateur. Les annotations se divisent en trois types : signets (une page donnée), surlignages (un intervalle de texte) et notes (surlignage avec en plus du texte libre).

Le menu « Annotations » s'affiche directement en tapant sur le coin supérieur droit de la page ; ou on peut taper sur la page pour faire surgir le menu général, et choisir le menu « Annotations » ; ou on peut utiliser le bouton en bas, et taper sur l'icône qui fait surgir le menu général.

Une fois dans le menu « Annotations », on a un sous-menu par type d'annotation. Ces trois sous-menus sont très proches : ajouter, supprimer, supprimer tout, premier, précédent, suivant, dernier, et éditer uniquement pour les notes. Ça ressemble à [http://instinctive.eu/weblog/05E/menu-notes.jpg].

Après avoir tapé sur « Ajouter une Note » (ce qui fait déjà 3 à 5 tapes), on sélectionne le passage à surligner. On peut taper sur un mot, ou glisser le doigt sur une zone de texte. Il n'est pas possible d'éditer un surlignage (ou la partie surlignage d'une note), il faut effacer et recommencer. Donc une fois le doigt posé le point de départ est fixé, et une fois le doigt lâché le point d'arrivée est fixé. J'ai trouvé la précision de cette opération plutôt mitigée. Si on accepte d'avoir un ou deux caractères en trop ou manquant, ça ne pose pas de problème.

Une fois le passage surligné, les choses s'arrêtent pour un surlignage, et pour une note le champ de texte s'affiche, et ça ressemble à [http://instinctive.eu/weblog/05E/note-texte.jpg].

Le champ de texte me semble être la partie la plus faible de l'ensemble. Il n'y a pas de curseur : les lettres entrées s'ajoutent toujours à la fin, et Backspace supprime toujours la dernière lettre. De plus, le champ est limité à une ligne, et lorsqu'il n'y a pas la place, le milieu est remplacé par une ellipse. Ainsi sur la photo j'ai rentré le texte « j aime beaucoup ce passage alors je ».

D'autre part, le champ de texte et le clavier s'affichent comme sur la photo sans remise en page, donc si la zone surlignée est dans la moitié inférieure de la page, elle reste masquée.

Le clavier virtuel me semble pas mal. Je suis plutôt exigeante en termes de clavier, donc j'ai du mal à être positive envers un clavier virtuel, mais je reconnais qu'un clavier physique n'a pas vraiment de sens sur un appareil comme ça, et pour un clavier virtuel il s'en sort plutôt bien. Les touches sont assez grandes pour être utilisables même rapidement, j'ai plusieurs fois raté une touche et entré celle du dessous à la place, mais je pense qu'on s'habitue rapidement à l'intervalle vertical. Et le lag d'affichage qui était rédhibitoire pour le scrolling est encore présent ici, mais comme le clavier ne bouge pas, on peut viser la touche suivante, et ça ne pose aucun problème. J'ai tapé aussi vite que je pouvais avec mes deux index, et la couche de détection et de traitement suivait sans problème, seul l'affichage laggait. À noter cependant que les lettres accentuées nécessitent trois tapes, d'abord « & » en bas à gauche sur la photo, pour accéder à la page des symboles, puis la touche qui remplace Shift pour accéder à la page des lettres accentuées. Cependant vu le peu de structure autorisée par la taille du champ, j'abandonnerais lettres accentuées autant que majuscules et apostrophe dans l'exemple.

Aucun stylet n'est prévu, mais c'est un écran tactile capacitif, donc je suppose qu'un stylet capacitif peut aussi actionner le clavier virtuel.

Une fois la note créée, le texte se présente comme sur la photo, mais sans champ de texte ni clavier virtuel. Le contenu de la note reste invisible jusqu'à ce qu'on sélectionne « Modifier la Note » pour revenir à l'état présenté sur la photo. On peut cependant accéder tout de suite au menu « Notes » en tapant sur l'icône dans la marge droite.

En conclusion, je ne sais pas trop répondre à la question « gadget ou vraie fonctionnalité ? » Si les notes à prendre rentrent dans une ligne, ça me semble tout à fait utilisable, et si j'étais preneuse de notes je pense sérieusement que ça m'irait pour utilisation quotidienne. Et je me dis que sur papier, les marges ne sont pas énormes, donc on doit avoir l'habitude d'être laconique. S'il faut plus de place, je dirais que l'Odyssey s'en sort plutôt mal.

Détail intéressant que je n'ai pas réussi à placer avant : les annotations sont stockées sur un fichier dédié, avec le nom du fichier e-book et une extension différente, dans un format XML qui a l'air standard.

Il est possible que le prochain firmware améliore le champ de texte, il faudra voir. Je posterai ici dès que j'en saurai plus.

Et s'il faut que je précise quoi que ce soit, que je montre une autre photo, voire que je fasse une vidéo, n'hésitez pas à demander.

8. Le mercredi 10 octobre 2012 à 21:25, par W :

J'ai posé la question du mode USB sur ce forum (en anglais) : [http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?p=2256572]

9. Le mercredi 10 octobre 2012 à 21:39, par W :

...et parmi les réponses que j'ai eues pour l'instant aucun liseur ne permet une utilisation normale en même temps qu'une connexion USB en mode stockage de masse.

Je crois que je vais m'acheter un Odyssey.

Une dernière question, Natacha : quand on débranche l'appareil, il redevient utilisable immédiatement ? Par contre-exemple, j'ai un baladeur qui quand je le débranche est indisponible pendant 1 minute le temps de "réindexer la bibliothèque" pour peu que j'y ai accédé en écriture...

10. Le mercredi 10 octobre 2012 à 21:57, par Natacha :

Ce n'est pas complètement immédiat : il s'écoule 2-3 secondes entre le débranchement USB et le retour en mode utilisable.

Je ne sais pas exactement s'il réussit à tout réindexer pendant ce temps (après tout un ls récursif sur une mémoire flash n'est pas si cher) ou s'il est plus malin que ça ; en tout cas les métadonnées et les vignettes sont générées extemporanément (et du coup ne prennent pas de temps à la déconnexion USB).

Sinon tu vas peut-être vouloir regarder du côté du nouveau Cybook annoncé hier, avec de l'éclairage et plus de pixels et tout (ou attendre que la baisse de prix de l'Odyssey histoirique lié à cette sortie soit effective) : [http://bookeen.com/blogfr/cybook-odyssey-hd-frontlight/]

11. Le mercredi 10 octobre 2012 à 23:20, par W :

2-3 secondes, c'est vivable.

Merci pour le lien, je vais peut-être attendre novembre du coup. Je suppose que je prix du COHDFL sera proportionnel à la longueur de son nom, mais l'Odyssey 2013 et son PDF reflow pourraient m'intéresser.

12. Le vendredi 28 décembre 2012 à 0:25, par Éti. :

Bonjour,

Désolé de n'être pas repassé plus tôt, je n'avais donc pas vu votre super réponse très intéressante et complète en ce qui me concerne. Ça répond parfaitement aux questions que je me posais.

Bonnes fêtes de fin d'année.

13. Le vendredi 28 décembre 2012 à 11:11, par Natacha :

Du coup à force d'attendre le nouveau firmware, j'avais oublié que j'avais fait des promesses dessus.

J'ai installé ce nouveau firmware hier, et je n'ai constaté aucune différence au niveau des annotations.

Cependant j'ai lu sur un forum [http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?t=200595] qu'il est possible de surligner ou d'ajouter une note directement depuis la page de texte, en maintenant appuyer deux doigts pour délimiter l'intervalle concerné. Je n'ai plus l'ancien firmware, donc je ne sais pas si c'était déjà le cas avant, mais je confirme que ça marche maintenant. Malheureusement le problème de précision dont j'avais parlé persiste, et dans mon essai l'intervalle enregistré se trouvait une ligne en dessous de ce que j'avais visé.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 7 mai 2012 à 14h25
  • État de la bête : en mode lecture-seule
  • 13 commentaire(s)
  • Tag : Jouets

Derniers commentaires

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2017 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly