Garmin eTrex 20

Il y a très longtemps, dans une galaxie lointaine, j'ai ressenti un sérieux besoin de GPS de piéton, au point de lancer un appel à l'aide pour en choisir un.

Dans les commentaires ce billet, j'ai échangé avec ChrisJ autour de son expérience avec l'Oregon 300. Parallèlement j'ai regardé autour de la gamme eTrex de Garmin, que j'ai découvert par le témoignage de David Madore.

J'ai un peu exploré les autres gammes et les autres marques de GPS, mais sans rien trouver d'aussi convainquant. Je ne suis pas complètement sûre d'avoir vraiment donné autant de chances aux autres qu'à Garmin, j'ai peut-être été biaisée par l'effet de simple exposition.

Bref, le dilemme s'est finalement réduit à eTrex contre Oregon ou Dakota, autrement dit à écran tactile ou non.

Comme le titre du présent billet le spoile, j'ai finalement succombé pour l'eTrex 20 :

Garmin eTrex 20

Depuis, j'ai fait avec les RMLL 2013 à Bruxelles, le FOSDEM 2014 au même endroit, moult chemins à pied dans Paris et dans sa banlieue, et un peu d'assistance au GPS de la voiture, aussi bien aux alentours de Bruxelles qu'en région parisienne, et peut-être aussi dans la campagne profonde où vivent mes parents (je ne suis plus sûre de l'avoir sorti pendant ce séjour).

Ce billet est donc en quelque sorte un « un an avec un eTrex 20 », mais j'ai renoncé à ce titre parce que la pertinence de l'année me semble douteuse, vu qu'il a passé l'immense majorité de ladite année au fond de sac à main, éteint.

Par contre, pendant les périodes où il n'était pas éteint, il m'a pleinement donné satisfaction.

Commençons par les critères a priori de mon cahier des charges :

Les considérations suivantes étaient au niveau de l'interface utilisateur, avec notamment le grand dilemme sur l'écran tactile.

En règle générale, je n'aime pas les écrans tactiles (ni les souris, d'ailleurs), donc j'ai opté pour un eTrex avec son interface à base de mini‐joystick et et de boutons.

À l'usage, je ne regrette pas ce choix. Certes, l'entrée de texte ou de nombre est très pénible, avec le joystick pour naviguer dans la sélection d'une touche dans un clavier virtuel, et ce serait mieux avec un écran tactile. Mais en contrepartie, je n'ai pas besoin de verrouiller l'appareil, et je peux l'attraper n'importe comment quand le besoin s'en fait sentir. Au total le bilan à mes yeux est positif.

Par contre au niveau de l'interface elle-même, je suis dans l'ensemble plutôt déçue. Je trouve que ça manque d'ingénieur UX chez Garmin.

Le plus gros point noir que j'ai trouvé à l'interface est la recherche de point à partir d'une adresse : il faut saisir un préfixe de la voirie, alors qu'une sous‐chaîne aurait été colossalement plus confortable (surtout à coups de joystick et avec mon esprit qui imagine facilement des sous‐chaînes pertinentes). Et quand par hasard l'adresse n'est pas notée comme dans la carte, par exemple une rue au lieu d'une avenue, ou un bd au lieu d'un boulevard…

Accessoirement, les seuls plantages du firmware que j'ai constatés étaient juste après la saisie d'un nom de ville ou de voirie.

Sinon il y a plein de petits trucs pas pratiques :

C'est là que l'on se rend compte de la puissance de l'Open Source : j'aurais eu accès au code de ce firmware et aux moyens nécessaires pour le recompiler, j'aurais probablement mis mon nez dedans pour essayer d'arranger ça. Et je doute que je serais la seule.

Enfin, pour finir sur une bonne impression, j'ajouterai que je suis très contente de la vitesse d'acquisition des satellite : souvent moins d'une minute. Mon seul point de référence est le GPS de la voiture, qui est certes nettement plus ancien, mais qui est beaucoup plus lent, au point d'utiliser mon eTrex 20 au début des trajets, en attenant que le GPS vocal puisse prendre le relai.

Bref, un (plus-si-)nouveau jouet dont je suis très contente et qui me semble bien mériter sa place au fond de mon sac à main.

Commentaires

1. Le mardi 27 mai 2014 à 16:30, par _FrnchFrgg_ :

Ça me semble long 1min, sauf si le GPS n'a pas été allumé depuis longtemps auquel cas il doit charger les données AGPS diffusées par le signal GPS ce qui prend jusqu'à 15min...

Nos téléphones à Nini et moi récupèrent une position à 10m près en 10s environ, sauf si ils n'ont pas été utilisés depuis longtemps en GPS (mais ça mets moins de 15min parce qu'ils chargent l'AGPS par la 3G, peut-être 1min ou 2).

Bien sûr tu avais éliminé les téléphones pour d'autres raisons, mais ça me parait étonnant que leur GPS soit meilleur qu'un GPS dédié... D'autant que le eTrex 20 capte aussi les GLONASS ce qui devrait aider à la fois la précision et un peu la rapidité du 1er fix.

2. Le mardi 27 mai 2014 à 21:01, par Natacha :

1 min c'était effectivement le cas où le GPS n'a pas été allumé depuis longtemps (au moins depuis la veille au soir, généralement plusieurs semaines, voire plusieurs mois). Pour comparer ce qui est comparable, je parle du GPS de la voiture dans les mêmes conditions.

Il m'arrive en fait assez rarement de rallumer mon eTrex 20 peu de temps après l'avoir éteint, et je n'arrive pas à en extraire d'exemple de ma mémoire. Je suppose que le temps avant utilisation sera dominé par le temps de chargement des cartes. Je mesurerai la prochaine fois que j'y pense sans avoir de toit qui bloque le signal.

D'ailleurs entre le fait de ne pas avoir à charger la totalités des cartes et l'accès aux métadonnées, ça ne m'étonnerait pas que le GPS du téléphone soit beaucoup plus efficace « à froid ».

J'avoue que je ne suis pas très au point sur l'acquisition du signal GPS, et je ne saurais dire quelles avancées techniques sont présentes ou non dans le GPS du téléphone, celui de la voiture et mon eTrex. Je sais que l'eTrex utilise GLONASS (et le premier satellite acquis est très souvent un GLONASS) et les signaux venant du sol, c'est peut-être ce qui fait la différence avec celui de la voiture.

Par contre ce qui m'étonne un peu, c'est que l'eTrex semble trouver très vite la position théorique de tout plein de satellites (largement plus d'une dizaine, j'aurais tendance à dire tous), longtemps avant d'acquérir le premier satellite. Alors soit j'interprète mal l'interface, soit l'éphéméride va très loin dans le futur, soit il a moyen super-rapide de l'obtenir (wikipédia n'est pas très claire sur les possibilités d'A-GPS sans accès internet).

3. Le jeudi 29 mai 2014 à 19:10, par _FrnchFrgg_ :

Pour moi, «pas depuis longtemps» c'est pas de l'ordre de «je rallume après l'avoir éteint»; il me semble que 1semaine c'est encore dans l'ordre de grandeur où les déviations ne sont pas trop grandes pour que ce soit une bonne idée d'essayer d'abord les longueurs d'ondes des satellites sensés être en vue. Un cold start sans A-GPS n'est plus long que si un essai séquentiel de tous les satellites ne tombe pas rapidement sur suffisamment d'infos pour avoir un fix.

D'un autre côté il y a un cas très courant où le redémarrage très à chaud (max quelques minutes) est utile: les tunnels (plus généralement toute perte de fix). Le téléphone de Virginie est impressionnant sur ce coup là, c'est souvent dans les 1-3 secondes.

Enfin, je ne sais pas ce que tu entends par "ne pas charger la totalité des cartes" mais sur mon Android j'utilise Skobbler qui a les cartes openstreetmap en local (d'autres le font aussi).

En définitive le e-Trex est bien plus rapide que l'impression que j'avais eu en te lisant; du coup il semble dans la moyenne.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 26 mai 2014 à 18h52
  • État de la bête : perdue puis retrouvée grâce à la technique
  • 3 commentaire(s)
  • Tag : Jouets

Derniers commentaires

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2017 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly