Magic Strikes, d'Ilona Andrews

Magic Strikes, publié en français sous le titre Attaque Magique, est le troisième tome de la série des aventures de Kate Daniels, écrite par Ilona Andrews, après Magic Burns.

Comme pour le tome précédent, je ne trouve pas grand chose à dire de plus sur Magic Strikes que sur Magic Bites. J'aime toujours autant les personnages, l'ambiance générale, la façon dont l'intrigue est menée, et l'intégration de la mythologie hindoue (après la mythologie slave de Magic Bites et la mythologie celtique de Magic Burns).

Dans les tomes précédents j'ai beaucoup aimé l'utilisation du besoin de discrétion comme bride aux superpouvoirs et à la sociabilité de l'héroïne. J'ai beaucoup aimé dans ce tome la façon dont cette menace se concrétise si rapidement après son abandon de la solitude.

D'ailleurs j'ai aussi bien aimé la façon dont cette menace déclenche le début de ce qui semble être un grand arc. Avec neuf tomes prévus pour l'instant, je m'attendais à ce que Kate ait plus de tomes avant que le grand méchant le remarque. Du coup je me demande vraiment comment vont se dérouler les suivants, et comment elle va réussir à temporiser le temps de gagner en puissance pour pouvoir faire face au grand méchant.

C'est aussi au cours de la lecture de ce tome que je me suis rendue compte que j'aime bien Curran, et surtout sa façon de gérer le pouvoir. Déjà un chef badass, c'est un changement rafraîchissant par rapport à la dure réalité, mais c'est raisonnable dans un environnement fantastique, surtout chez des gens teinté d'animalité comme les garous. Mais il semble avoir en plus une espèce d'immunité à la corruption du pouvoir : il pense au Pack avant de penser à lui, il fait le nécessaire même si c'est dur et peu importe ce que ça lui coûte.

Autrement, il y a plein de backstory de différents personnages, qui sont distillé au fur et à mesure de cette histoire. J'ai bien aimé ces informations supplémentaires, et la légèreté avec laquelle elles sont distribuées.

J'ai noté aussi l'évolution de l'embryon de relation romantique entre Kate et Curran. J'aime beaucoup la lenteur de cette évolution, non seulement parce que ça assure que ça ne se fasse pas au détriment de l'action ou du développement des personnages, mais aussi parce que ça la rend plus vraisemblable que les coups de foudre si fréquents dans la littérature mais si peu fréquents dans la réalité (ou du moins de mon expérience personnelle de la réalité).

Par contre je suis un peu gênée par les raisons des refus de Kate : j'ai l'impression qu'il y a un malentendu sur la profondeur de l'intérêt de Curran, alors que j'aimais beaucoup plus les raisons du premier livre. Du coup je soupçonne que le malentendu finisse par être dissipé et que la relation commence en glissant sous le tapis ces premières raisons. J'en serais déçue.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 15 février 2014 à 17h22
  • Dernière modification le 15 février 2014 à 17h20
  • Critique de livre
  • Pas de commentaire

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2016 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly