Storm Born, de Richelle Mead

Storm Born, publié en français sous le titre Fille de l'orage, est le premier tome de la série Dark Swan (le Cygne Noir) écrite par Richelle Mead, dont j'avais beaucoup apprécié Succubus Blues.

On découvre l'histoire d'Eugénie Markham, alias Odile, le Cygne Noir, qui est chaman. Dans cet univers, chaman est une profession libérale à envoyer vers le monde des morts ou vers le monde des fées les êtres qui viennent ou sont entre les deux et causent des nuisances dans notre monde.

J'ai lu quelqu'un supposer que c'était la tentative de Richelle Mead d'écrire une histoire sombre et « adulte », par rapport aux séries Vampire Academy (pour les jeunes) et Georgina Kincaid (plus légère). Tentative assez malheureuse et artificielle, d'après cette personne. J'avoue ne pas être complètement en désaccord.

Il y a dans l'ensemble beaucoup d'aspects que j'aime beaucoup dans ce livre, par exemple l'héroïne dynamique, indépendante, asociale, super-forte dans ses pouvoirs surnaturels, plutôt malheureuse en amour, bref un archétype dans lequel je me projette facilement. La construction de l'histoire est également à mon goût, de même que la cohérence du système magique, le dévoilement progressif de l'univers et la personnalité de certains personnages importants. Il y aurait là de quoi m'aspirer loin de la réalité et atteindre le sommet de mon estime littéraire, et quelques passages l'ont effectivement faits.

Malheureusement il y a de gros points noirs tout au long de l'histoire qui m'ont gâché le plaisir de lecture au point de le faire passer bien en deçà de Succubus Blues. Principalement, l'obsession du viol, la façon dont la prophétie est introduite et développée, et les préjugés idiots mais indéboulonnables de l'héroïne. Je comprends comment on peut y voir une construction artificielle pour « faire sombre » ou « faire adulte ».

D'ailleurs dans le « faire adulte », il y a aussi la quantité de scènes érotiques. C'est amusant qu'une chaman en ait à ce point plus qu'une succube. Ça ne m'a pas dérangée, mais je comprends que l'on puisse trouver ça rédhibitoire. Et c'est grâce à ce livre que j'arrive à imaginer comment pourrait être un roman qui en aurait trop à mon goût, en extrapolant à partir de la direction donnée par celui-ci.

Cela dit, malgré ces impressions mitigées, j'ai suffisamment aimé ce livre pour continuer la série. J'ai bien fait, parc que les tomes suivants me plaisent plus.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 18 novembre 2013 à 21h28
  • Dernière modification le 18 novembre 2013 à 21h29
  • Critique de livre
  • Pas de commentaire

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2017 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly