At Grave's End, de Jeaniene Frost

At Grave's End, publié en français sous le titre Froid comme une tombe, est le troisième tome de la série Night Huntress (« Chasseuse de la nuit »), qui continue l'histoire de Catherine Crawfield, une demi‐vampire en croisade contre tous les vampires.

J'ai tellement adoré ce que j'ai lu de cette série, détaillé dans ma critique du premier tome Halfway to the Grave, que j'ai essayé de me calmer un peu. De la drogue littéraire aussi puissante, c'est difficile à trouver, alors j'ai entamé la série The Banned and the Banished. Mais parfois, il faut ce qu'il faut... du coup ce livre n'a tenu que deux jours.

Je terminerai cette critique par quelques spoilers, en laissant comme d'habitude quelques paragraphes non-spoilants pour faire tampon.

En plus de tous les points déjà évoqués dans ma critique d'Halway to the Grave, que j'ai retrouvés avec plaisir, ce tome continue la description progressive de l'univers, en parlant cette fois de la magie interdite aux vampires.

Malgré les faiblesses de l'intrigue développées plus bas, j'ai bien aimé le développement des personnages pas‐tout‐à‐fait‐principaux, surtout Vlad et Mencheres.

J'ai aussi beaucoup la façon dont chaque roman se déroule dans un contexte différent tout en maintenant la continuité et la logique dans le fil chronologique : chasse « sauvage » aux vampires dans le premier tome, chasse dans une organisation dans le deuxième, vie dans la société des vampires ici, etc.

Par contre, j'ai été plutôt déçue par la raréfaction des scènes de sexe. J'avais l'impression qu'il n'y en avait aucune dans ce tome, et je n'arrive pas à en retrouver une seule de mémoire, même si vérification faite il y en avait bien quelques unes. Je ne sais pas trop s'il ne s'agit que d'une impression, ou s'il y a bien eu une diminution qualitative et/ou quantitative.

Et donc maintenant, les réflexions plus spoilantes.

Même si dans l'absolu j'ai adoré ce livre, je le trouve quand même plus faible que les autres tomes que j'ai lus (Destined for an Early Grave compris), surtout au niveau de l'intrigue.

Parce que la magie qu'on ne connaît parce que (presque) personne ne s'en sert, vu que c'est interdit, mais les méchants s'en servent, ce qui est très méchant, bof. Surtout qu'on ne sait toujours pas pourquoi c'est interdit, ni à quoi on s'expose en bravant cet interdit. Et finalement résoudre super facilement le nœud de l'intrigue rien qu'en se décidant à ne pas respecter cet interdit, ça décroche le pompon.

Heureusement que je suis suffisamment accro' à l'univers, aux personnages et aux micro‐développements pour pouvoir fermer les yeux sur cette faiblesse.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment.

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

Critiques de livres

Dernières critiques

Derniers commentaires

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2016 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly