Le Lutin dans le Jardin

Jeudi dernier a eu lieu un évènement que j'attendais depuis longtemps : un repas entre BSDistes, organisé autour du chan' #freebsd-fr, sur l'initative de QuiRK, pour se voir un peu et pour fêter son départ en congés sabbatiques.

Le plan de la soirée était un apéro' à partir de 19h à la taverne de Cluny en attendant que tout le monde arrive, puis un resto' vers 20h30 au Lutin dans le Jardin, qui a donné son nom au présent billet.

Je me suis posé la question de savoir comment se reconnaître assez à l'avance, mais comme on me dit souvent que je réfléchis trop et que j'anticipe trop, je me suis dit que l'information me parviendrait en temps utile et j'ai fait semblant de ne pas m'en inquiéter.

Après tout, même si je n'ai pas la moindre idée de la tête des différentes personnes qui étaient censées venir, j'ai posté plusieurs fois l'adresse du présent site (sur lequel on peut trouver ma photo) sur le chan', donc il était possible que quelqu'un dans le tas me reconnaisse.

Vers 19h05, j'en ai eu marre d'attendre devant la porte, surtout que Lenine était censé être là en avance. J'ai appelé QuiRK, le seul dans le tas dont j'avais le natel, pour savoir comment on était censés se retrouver. Non seulement il ne le savait pas, mais en plus il n'avait le natel de personne en dehors de moi.

Grâce à cette organisation un peu olé-olé, j'ai eu droit à QuiRK (qui a en plus le mérite d'être plutôt mignon) pour moi toute seule pendant trois quarts d'heure, avant qu'il trouve tous les autres qui s'étaient bien retrouvés, au coin opposé du bar.

Ensuite, direction le resto', avec un repas dont le plat principal était un morceau de viande très bon mais trop rare. J'ai surtout discuté avec Ros et sbz, et pas mal aussi avec bsdsx que j'avais aussi en face de moi dans la deuxième partie de l'apéro'.

Voici un peu à quoi ressemblait tout ça :

Photo 1 Photo 2
Source :http://www.bebik.net/photos/bsdfrance/20080212_Soiree/

De gauche à droite : mortheres, sbz sur la première ou ros sur la deuixème, Padawan-, QuiRK, bsdsx, Hotgloupi et moi.

Et comme malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, il a fallu se séparer à la fin de cette merveilleuse soirée, et chacun est rentré chez soi après le resto'.

Ça faisait très longtemps que je n'avais pas passé une soirée aussi bonne. En dehors des soirées avec mon copain, je crois que je n'ai pas vécu d'aussi bonne soirée depuis le jeu de rôles début 2007.

Il y a une réplique du Neuromancer de William Gibson qui me revient à chaque fois que je participe à un évènement « social », et cette soirée n'est pas une exception. Une fille (Cath) qui deale betaphenethylamine au presonnage principal (Case) lui demande s'il a aimé, à quoi il répond :

Case: Yeah. But the comedown's a bitch.

Après avoir été « haut » sous l'emprise d'une drogue, il vient inévitable le moment où il faut redescendre, et ce genre de descente est rarement une partie de plaisir.

Moi ma drogue, c'est simplement être avec des gens, partager un moment avec eux. Souvent, ça se passe mal, comme le pot du labo' que j'ai décrit dans Autiste !, et je ne monte pas très haut, mais la descente est plus dure encore.

Juste après cette merveilleuse soirée BSD, la descente n'était pas si terrible : j'étais tellement fatiguée que je suis rentrée directement chez moi et je me suis écroulée sur mon lit, je n'ai pas eu le temps de pleurer longtemps avant de m'endormir.

Souvent la nuit remet les choses à zéro, et ce genre de malaise disparaît pendant mon sommeil. Pourtant vendredi j'étais vraiment mal, mais je ne peux pas vraiment dire c'est le comedown de cette soirée ou c'est l'ombre de la fête commerciale qui ne me concerne même pas qui me troumentait.

Je crois que, comme Case, j'aimerais quand même ne plus subir ces comedowns. Cath a une solution intéressante, dans sa réponse à la phrase que Case que j'ai citée plus haut :

Cath: Then you need another one.

J'en veux encore. Quelqu'un aurait pitié de moi et me dealerait une autre dose de non-solitude ?

Commentaires

1. Le mercredi 18 février 2009 à 0:58, par RomanAge :

Tu devrais trouver des gens avec qui tu as des choses en commun, comme ce groupe, et en faire de vrais amis.
Mais as-tu pensé que peut-être (ce n'est qu'une supposition), tu aimes te retrouver dans un groupe dans lequel tu es la seule fille?

2. Le mercredi 18 février 2009 à 15:36, par Natacha :

« Tu devrais trouver des gens avec qui tu as des choses en commun, comme ce groupe, et en faire de vrais amis. » J'avoue avoir tenu le même raisonnement, et ça a bien pesé dans ma décision d'aller à ce repas. Je me disais que c'était peut-être l'occasion de tomber sur gens qui réussiraient à repousser ma solitude avant qu'elle ne me dévore. C'était naïf d'y croire, mais en même temps je n'avais rien à perdre à essayer. Enfin bref, il va falloir trouver autre chose pour me sauver.

« Mais as-tu pensé que peut-être (ce n'est qu'une supposition), tu aimes te retrouver dans un groupe dans lequel tu es la seule fille ? » En toute franchise, je ne peux pas juger, faute d'avoir déjà été un groupe contenant plus de filles. J'essayerais volontiers, pour voir, mais où trouver un tel groupe et comment l'intégrer ? Je suis tellement inepte socialement que les rares groupes qui sont à ma portée sont basés sur IRC ou des jeux vidéos, domaines massivement masculins.

3. Le mardi 24 février 2009 à 1:14, par ros :

On espéré quand même se revoir à Solutions Linux, encore (3 jours!!) une bonne occasion de retrouver plein d'amis et de faire des pique-nique à même la moquette du salon des expositions de la porte de Versailles et de pratiquer des jeux totalement stupides au milieu des sociétés. En plus tu n'as aucune excuse, c'est à côté de chez toi !

4. Le mardi 24 février 2009 à 14:40, par Natacha :

Je vais essayer de convcaincre mon chef de me libérer une de ces journées, mais c'est loin d'être gagné. Et puis il paraît que c'est réservé aux professionnels, et y a une histoire de badge d'accès et tout /o\

Enfin si toutes ces difficultés sont surmontables, je serai ravie d'y faire un tour…

5. Le mardi 24 février 2009 à 18:00, par ros :

L'accès est gratuit, les badges peuvent se faire à l'accueil lors de l'entrée, mais pour gagner du temps on peut t'en passer un badge VIP du stand. Non, vraiment aucune excuse.....

6. Le mardi 10 mars 2009 à 9:08, par Giusepe :

La solitude nous rend sensible aux petits lutins...

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 17 février 2009 à 19h39
  • État de la bête : complètement défoncée
  • Musique : Pain – Injected Paradise
  • 6 commentaire(s)
  • Tag : Geek
  • Tag : Social

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2016 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly