Kyocera Torque KC-S701

Ça va encore être une tartine, mais dans ce billet je vais détailler comment j'ai été a priori séduite par le téléphone éponyme puis ce que j'en pense après plusieurs mois d'utilisation.

ATTENTION: il existe plusieurs téléphones vendus par Kyocera sous le nom « Torque », je ne vais parler que du modèle KC-S701, qui est le premier téléphone Kyocera sur le marché européen, annoncé en février 2015 et commercialisé quelques mois plus tard.

Kyocera Torque KC-S701

Étude de marché

Motivation générale

J'ai toujours considéré le téléphone mobile comme un dispositif d'urgence, pour pouvoir joindre rapidement de l'aide en cas de coup dur imprévu, ou pour être joignable pour être soi-même cette aide.

Or il se trouve que c'est lorsque tout part en vrille que justement, tout part en vrille. Donc j'attends de mes dispositifs d'urgence qu'ils soient spécialement résistants aux conditions environnementales qui peuvent être la cause même de la situation d'urgence.

Dans mon article sur mon EDC je prenais l'exemple d'une rue peu fréquentée dans laquelle je m'abimerais une cheville en glissant, et je tomberais sur mon sac à main. Je conviens que ce scénario précis est improbable, mais il me semble que parmi les situations d'urgence, il s'en trouve une proportion non-négligeable qui font souffrir l'électronique au moins autant que moi.

D'autre part, de façon plus générale, j'apprécie avoir des outils robustes et sur lesquels je peux compter même en situation dégradée, même lorsque ces outils ne sont pas explicitement des dispositifs d'urgence.

Je me suis donc intéressée aux téléphones « résistants », c'est-à-dire surtout antichocs et étanches, dès que j'en ai appris l'existence.

C'est ainsi que je possède depuis des années un Samsung Solid B2100, qui me semble être un des premiers téléphones résistants à essayer d'être grand public. Du moins, c'est le premier dont j'ai entendu parler.

Je me suis servi de ce B2100 comme téléphone principal pendant longtemps, mais au fil du temps j'ai été forcée de reconnaître le confort nettement supérieur de l'interface Android, surtout pour les SMS.

J'en suis ainsi arrivée à la situation décrite avec mon EDC, à savoir un téléphone principal sous Android, et le B2100 en téléphone de secours, en faisait l'hypothèse raisonnable que dans une situation d'urgence qui détruit un téléphone normal, j'ai surtout besoin de joindre plutôt que d'être joignable, et que les situations d'urgence dans lesquelles je suis appelée à l'aide ne menacent pas mon téléphone (au moins au moment de l'appel).

J'ai cependant continué à regarder du côté des téléphones « durcis », et en particulier les smartphones de cette catégorie (car le B2100 remplit parfaitement sa fonction).

Les androïdes blindés

Ma première impression des smartphones durcis n'était pas vraiment positive. Ils avaient l'air nettement moins solides que les autres « durcis », tout en étant très en retard technologiquement sur les smartphones non-durcis.

Et puis il y a eu le catphone, B15 à l'époque, qui m'a semblé être un peu l'équivalent aux smartphones du B2100, à savoir chercher à être sérieusement durci tout en étant raisonnablement grand public.

En même temps, les grandes marques semblaient sortir des modèles prétendument durcis, qui sont effectivement plus résistants que les smartphones normaux, mais encore loin des téléphones vraiment durcis.

La distance entre les deux champs a continué à se réduire avec le temps.

Fin 2014, j'ai commencé à trouver ces téléphones vraiment séduisants, avec la sortie des catphones B15Q et S50, mais il y avait encore un petit quelque chose d'indéfinissable qui me retenait.

Dans ce petit quelque chose, il y avait certainement le prix, et aussi des craintes de retard technologique et de stabilité logicielle pour le B15Q, et de fragilité et d'encombrement pour le S50.

Encore maintenant, je trouve qu'un écran 5" c'est énorme pour un téléphone, et avec le blindage en plus ça fait un appareil beaucoup trop gros à mon goût. Mais j'ai un peu l'impression que la qualité des écrans est inutilement liée à leur taille, de sorte que 4" c'est forcément vieux et/ou bas de gamme.

Peu après j'ai découvert Crosscall, qui propose des alternatives aux Catphones moins chères mais apparemment aussi efficaces. Il y avait l'Odyssey+ et le Trekker X1, mais j'avais les mêmes réticences que pour le B15Q et le S50 respectivement.

Le coup de cœur

Et puis j'ai fini par tomber sur des tests du Kyocera Torque KC-S701, réalisé lors du Mobile World Congress de 2015, juste après l'annonce de l'arrivée de Kyocera sur le marché européen.

Et j'ai tout de suite flashé : un écran pas trop gros mais dont on dit beaucoup de bien, un blindage efficace mais qui n'augmente pas énormément la taille de l'appareil, et surtout l'écran tactile utilisable même mouillé, et même avec des gants, ce qui était assez innovateur. Et le reste du matériel autour qui est tout à fait respectable, hormis une légère faiblesse au niveau de l'appareil photo.

J'ai épuisé toutes les critiques que les moteurs de recherche arrivaient à me trouver, et chacune me renforçait un peu plus dans ma préférence pour ce smartphone blindé plutôt qu'un autre.

En écrivant cet article, je suis évidemment tombée sur les modèles plus récents de Catphone et de Crosscall, et la situation me semble beaucoup moins tranchée qu'à l'époque. Si je devais remplacer ce téléphone demain, suite à un problème non-technique (par exemple un vol), je referais toute une étude de marché sur les modèles disponibles actuellement.

Impressions personnelles

Début difficile

Mon tout premier contact avec un téléphone Kyocera n'a pas été vraiment positif : c'est bien gentil de faire un look « blindé » avec des vis apparentes, mais encore faut-il les visser correctement.

Défaut de vissage

La photo n'est pas terrible – ce n'est pas facile de faire de la macro sans objectif macro – mais on y voit clairement que la vis n'est pas vissée jusqu'au bout.

Ce qu'on voit bien en vrai mais mal sur la photo, c'est qu'en fait la vis est insérée de travers par rapport au trou, et j'imagine qu'il y a une machine qui visse jusqu'à atteindre un couple prédéfini, couple atteint trop tôt parce qu'on visse en dehors de l'axe.

Ça a l'air difficilement bricolable, car la tête de vis est inhabituelle, en forme de Y, et l'ordre du millimètre. Et quand bien même on pourrait revisser dans l'axe, qu'en est-il de l'étanchéité, qui est une des fonctionnalités principales de mon cahier des charges.

J'ai naïvement essayé de contacter directement Kyocera, beaucoup d'efforts pour un résultat nul, avant de finalement prendre le temps d'atteindre une boutique physique du revendeur pour faire un échange standard.

Ça donne l'impression que tout le lot était plus ou moins affecté, il a fallu en sortir trois avant d'en avoir un dont l'état ne semblait pas trop grave.

Du coup, la première chose que j'ai faite après l'avoir allumé, c'est le coller 30 minutes au fond d'un saladier rempli d'eau. Le test est positif, il resterait à déterminer dans quelle mesure ça fragilise le téléphone face aux chocs, mais comment faire ?

Au quotidien

Je vis donc au quotidien avec mon Kyocera Torque depuis un peu plus de cinq mois, et j'en suis complètement satisfaite.

J'ai du mal à évaluer la qualité d'un écran ou de hauts parleurs. Cependant il est de fait que les hauts parleurs orientés vers l'avant est une super-idée, mais la stéréo sur la largeur d'un téléphone n'est pas d'un intérêt évident. La luminosité en réglage automatique permet voir l'écran même en plein soleil de début d'après-midi.

J'ai plusieurs fois mis à profit l'étanchéité pour utiliser le téléphone dans le bain.

Si l'écran tactile n'est pas utilisable sous l'eau, il lui en faut une sérieuse quantité pour le rendre inopérant. Même juste après l'avoir sorti d'une immersion, il est utilisable. L'écran est clairement moins réceptif qu'à sec, mais on prend vite le coup d'insister un peu plus. Ainsi le téléphone est parfaitement utilisable sous une pluie moyenne, ce qui n'avait manqué cruellement par le passé.

Je ne sais pas trop comment il s'en sort face aux chocs, c'est plus difficile à tester en conditions contrôlées que la résistance à l'eau. Je ne me souviens pas de chutes particulières qu'il ait subi. Ça a failli arriver à deux reprises, mais la dragonne métallique a sauvé le téléphone à chaque fois.

J'apprécie beaucoup le système de chargement sans fil (Qi). Je conviens volontiers que c'est un luxe pour un smartphone normal, mais la résistance à l'eau est assurée par un cache souple au dessus du port USB. Ouvrir ce cache est suffisamment pénible pour que je m'en passe volontiers, mais surtout je me demande combien de cycles d'ouverture/fermeture il est capable de supporter avant de casser (et de compromettre la résistance à l'eau). Avec le chargement sans fil, aucune pièce mobile n'est impliquée, et j'aime croire que la pérennité du téléphone en est améliorée, malgré la chauffe de la batterie.

J'aime bien les boutons physiques pour l'appareil photo (ce qui permet de prendre des photos sous l'eau), le passage en mode mains-libres, et un bouton configurable. De façon générale, j'aime beaucoup les interfaces physiques.

Cependant, le bouton de sortie de veille sur le haut de l'appareil plutôt que sur le côté n'est pas très confortable sur un appareil de cette taille.

Un des arguments de vente de ce téléphone est qu'il n'y a pas explicitement de haut parleur pour les conversations vocales, à la place l'écran tout entier vibre, ce qui permettrait de coller le téléphone contre un casque anti-bruits et pouvoir converser ainsi. J'avoue ne pas avoir du tout testé ça, mais j'ai l'impression que le son de mon interlocuteur est plus clair qu'avec mes téléphones précédents, mais c'est peut-être du placébo.

Et je n'ai toujours pas trouvé de solution au principal problème de son pendant mes conversations vocales, à savoir la boucle d'oreille qui cogne contre l'écran du téléphone.

J'arrive typiquement à tenir une semaine à dix jours avec une charge, en partie grâce à la grosse batterie dans le téléphone, et en partie parce que mon utilisation semble relativement légère :

30% après 8j 20h

Téléphone à tout faire ?

Dans la présentation de mon EDC, j'avais parlé de l'idée d'un « téléphone à tout faire », c'est-à-dire rassembler dans le même appareil les fonctionnalités d'appel d'urgence, de lampe torche, de GPS, et de plan.

Même si je reste un peu réticente à l'idée de tout concentrer dans un seul appareil, qui emporte tout avec lui s'il tombait en panne pour une raison ou pour une autre, j'ai essayé de voir dans quelle mesure ce téléphone pourrait remplir tous ces rôles.

Mon B2100 servait de communications d'urgence, et j'ai à peu près aussi confiance dans la solidité matérielle et logicielle de mon Torque. Cette fonction est couverte sans problème.

J'ai installé OsmAnd pour remplir à la fois le rôle de carte (pour remplacer un livre en papier) et de navigation GPS. J'ai tellement aimé que je leur ai même donné des sous.

En termes de carte, dépendre d'une batterie est indéniablement un point faible par rapport au papier, et l'écran 4.5" reste moins expressif qu'un livret un peu plus grand qu'A5, et le risque de vol est plus prononcé. Mais d'un autre côté, avec l'encombrement nettement moindre, l'étendue colossalement plus grande (en particulier la banlieue proche, qui m'a souvent manquée sur mon plan de Paris uniquement intra muros), les facilités de recherche (après avoir domestiqué l'interface, ce qui n'a pas été une mince affaire), la mise à jour plus facile, et les informations supplémentaires fournies par OSM (comme les arrêts de bus), j'ai l'impression d'y gagner largement.

En termes de navigation, par rapport à mon Garmin eTrex 20, le progrès en termes d'interface, tant en entrée qu'en affichage, est indéniable. J'ai lu à plusieurs endroits des critiques de l'algorithme de routage d'OsmAnd, mais je n'ai pas encore rencontré de résultat visiblement sous-optimal. La seule régression nette est au niveau de la consommation : l'écran transflexif de l'eTrex permet d'avoir en permanence la navigation affichée, alors que l'écran du téléphone chauffe et consomme tellement qu'il faut le couper entre chaque consultation, et même dans ce cas une navigation a un impact très significatif sur la batterie.

En termes de torche, j'ai un peu de mal à juger, car je ne connais pas très bien les critères pertinents, mais ça fait une source de lumière à laquelle les yeux s'adaptent. J'ai remarqué cependant que la LED flash du Torque a une lumière plus uniforme que la LED-torche dédiée du B2100, et que cette dernière est nettement plus forte dans l'axe. Je me demande aussi si la LED-flash peut tenir longtemps, aussi bien en termes de consommation batterie que de température. Cela étant, dans tous les modèles d'urgence que j'arrive à imaginer, soit il me faut une source de lumière courte pour rejoindre/réparer la civilisation, soit j'ai plus besoin d'adaptation visuelle que de torche.

Donc dans l'ensemble, ce téléphone est plutôt efficace dans tous les rôles qu'il pourrait occuper. Depuis que j'ai perdu confiance dans mon dernier sac à main, je fais différents essais pour trouver son remplaçant, et depuis plusieurs mois je me suis retrouvée à effectivement opter pour le « téléphone à tout faire ». Mais est-ce bien raisonnable ?

En plus de mes craintes autour la perte de toutes ces fonctions si un accident survenait, j'ai aussi une certaine appréhension au niveau de la batterie. Tout concentrer sur un appareil, c'est aussi taper fort sur sa batterie quand le besoin s'en fait sentir.

Certes, je tiens presque deux semaines en situation normale, mais il est déjà arrivé une fois qu'une application s'emballe et me mange toute la batterie en moins d'une journée. Et la contrepartie d'une faible utilisation qui préserve la batterie, c'est ce temps en plus avant de remarquer un problème.

J'imagine que je pourrais embarquer une batterie de secours, mais ça fait un objet de plus à entretenir et surveiller, voire utiliser régulièrement, pour éviter les mauvaises surprises en cas de besoin inopiné. Peut-être chercher un chercheur portable à base de piles alcalines standard, avec une réserve scellée de piles, c'est probablement ce qui est le plus fiable même en négligeant la maintenance. Si vous avez des suggestions à ce niveau, je suis très intéressée.

Conclusion

Dans l'ensemble, je suis très contente de ce téléphone, et il a contribué à donner à Android plus de place dans ma vie, malgré mes réticences envers son interface.

J'imagine que beaucoup considèrent le côté « durci » comme superflu, ou du moins une option encore déraisonnablement chère. Mes priorités étant ce qu'elles sont, je suis contente qu'il existe enfin des smartphones techniquement raisonnables avec cette option, et je paye volontiers pour cette robustesse.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Auriez-vous des conseils à me donner par rapport à ces besoins ? Ou avez vous des appli' indispensables à conseiller ?

Commentaires

1. Le vendredi 30 octobre 2015 à 14:28, par _FrnchFrgg_ :

Pour ce qui est de l'application de cartographie, j'aime beaucoup Scout (anciennement Skobbler). L'interface est très bonne, le routage est très bon (avec un mode piéton bien entendu), et un pays entier au choix en téléchargement gratuit. Pour avoir le reste, il faut payer (entre 7€ et 10€ pour le monde entier IIRC) ou rester en ligne (c'est payant uniquement en offline).

C'est basé sur OpenStreetMap, même si la carte date de 6 mois en ce moment (même la online malheureusement).

Ses gros avantages sur OsmAnd (probablement pas si pertinents pour toi): - un mode turn-by-turn bien plus efficace (3D ou 2D), avec synthèse vocale (en fait vu que ça marche aussi en piéton, ça pourrait permettre d'avoir un guidage vocal au lieu de regarder l'écran pour se guider) - l'intégration des données trafic en temps réel (payantes une seule fois, 5€ à ajouter), avec routage qui en tient compte (et pas seulement pour la durée calculée à la fin), et re-routage en cours de parcours si les conditions changent. Bon ça je ne vois pas trop l'utilité pour la survie. (à noter que Telenav/Skobbler participe beaucoup à OSM pour les infrastructures etc... IIRC le fondateur d'OSM bosse pour Telenav)

À essayer, c'est gratuit de toutes façons même si c'est moins geek que OsmAnd. D'un autre côté, OsmAnd a sacrément évolué depuis la dernière fois que je l'ai essayé, si j'en crois leur site... Merci donc pour ce billet, ça me permettra d'essayer de nouveau.

2. Le samedi 31 octobre 2015 à 19:25, par Natacha :

Je ne connaissais pas du tout Scout/Skobbler, quand j'ai demandé autour de moi seul OsmAnd a été évoqué. Je vais l'essayer.

À première vue, il a l'air d'avoir effectivement une interface plus simple et plus « grand public » qu'OsmAnd, et un certain nombre de fonctionnalités supplémentaires intéressantes. Bref, rien de vraiment tranchant, je verrai à l'usage.

En plus, il y a un critère « caché » (impossible à déduire de ce billet seul, j'en parlerai plus tard) qu'OsmAnd remplit mais de façon pas complètement satisfaisante.

Donc je vais passer à Scout, et voir à l'usage (quitte à le forcer) pour tester par moi-même…

3. Le mardi 5 janvier 2016 à 16:00, par TITI 01 :

Bonjour, j'aimerais partager votre enthousiasme le mien a jamais eu de contact avec l'autre ni subi de choc mais il est dans mais il est en panne deux mois après l'achat

4. Le mardi 5 janvier 2016 à 22:51, par TITI 01 :

pardon pour le commentaire du haut j'en fais le même sens bafouillé:
j'aimerais partager votre enthousiasme le mien n'a jamais eu de contact avec l'eau ni choc et pourtant deux mois après l'achat il est en panne, il plante après 10 minutes d'utilisation...
je vous tiendrai au courant sur la qualité du SAV.

5. Le lundi 27 juin 2016 à 15:06, par bloua :

Bonjour,
Bon après des mois de maltraitance de ce phone, acquis en début du mois de janvier force est d'avouer qu'il est vraiment robuste, je ne suis pas du genre à faire gaffe à ces bestioles et c'est dans cet optique que je me suis dirigé vers celui ci.
Pluie battantes, ces derniers temps on été servis, et des chutes intempestives il en voit, quasiment tout les jours.
Un petit grésillement au niveau de la table est à relever et ce, depuis la première gamelle, courant de la première semaine, et du jeux commence cependant à se faire voir et sentir au niveau du capuchon de la prise recharge/usb, on va voir ce que ça va donner par rapport à l'étanchéité mais selon mois c'est LE point faible, et il n'est pas des moindres

6. Le mercredi 29 juin 2016 à 13:52, par brunobo :

et l'eau
en ce qui me concerne, le Torque me donnait entière satisfaction, nombreuses chutes, pluie et poussière n'ont pas altéré son fonctionnement...
récemment cependant, l'écran s'est brisé en miettes (restées en place) au moment où j'ai posé le doigt pour balayer et sortir de veille....aucun choc préalable, le fractionnement de l'écran est parti du point de contact de mon doigt pour s'étendre presque instantanément à toute la surface de l'écran....
un courriel au constructeur au japon pour décrire le phénomène et avoir des explications sur les raisons possibles, est resté sans réponse.
le SAV france a été efficace, 140 euros de réparation (l'écran n'est pris sous la garantie !!)....

7. Le lundi 4 juillet 2016 à 13:00, par tellurik :

Bonjour,
Qui a pu faire une mise à jour système récente sur Android 5 ou plus ?
Tellurik

8. Le jeudi 4 août 2016 à 8:10, par Noktambule  :

Pas de mise à jour pour l'instant... Pour ma part c'est le clapet d'étanchéité de la prise USB qui m'a lâché. A priori c'est encore étanche, le joint est encore là, mais c'est la partie qui le relié au téléphone qui a cassé, donc risque de le perdre tôt ou tard. Pour la recharge, peut être qu'il serait mieux d'utiliser un chargeur à induction, afin de manipuler les clapets le moins possible.

9. Le jeudi 4 août 2016 à 23:05, par jean-luc deborde :

Je possède un kc s701 : premier défaut il ne tient pas la charge plus de quatre jours voire moins. ( précision, je l'utilise comme un téléphone sans internet, je téléphone une trentaine de minute par jour maximum)( il ne tient pas la charge même éteint) ( Acheter en avril 2016) Deuxième défaut, il est conçu pour pouvoir entendre dans un environnement bruyant, c'est rarement le cas, présence de larcins pendant les communications.troisième défaut ; émet des ondes de manière assez importante : c'est le premier téléphone qui m'a grillé en une journée la puce de ma carte bancaire. A part cela c'est assez solide, résiste à l'eau, la sonnerie du téléphone se desactive de temps en temps, le contact au toucher se bloque par moment(sans gravité). Quand à l'étancheité du télephone, la prise de charge semble pas trés etanche.

10. Le samedi 6 août 2016 à 18:26, par PM :

La Mise à jour ne sera pas faite (contact avec kyocera japon : ils m'ont répondu : pas de maj...) ; alors que certains tels d'entrée de gamme sont en 5.1 !!
bouton rouge sur le côté , je l'ai désactivé (ne marche plus , en fait est tout le temps appuyé !!)
le cache USb est parti.. le tel n'est plus étanche ....
L'écran est rayé à eux endroits ....tombé de la poche sur du goudron...
le déverouillage se bloquait de temps en temps, donc verrouillé de la plus simple manière (en espérant qu'on ne me le volera pas...)
Note : 01/20...

11. Le lundi 26 septembre 2016 à 16:38, par Kriss :

Je l'utilise depuis maintenant 4 mois sans soucis.
J'utilise un chargeur sans fil afin de ne pas avoir à retirer tous les jours le cache étanche USB. Car, comme l'on déjà dit certains plus haut dans le post, il semble bien fragile. C'est un accessoire plutôt pratique et on a tjs un téléphone chargé.
Pour un produit robuste, le volume sonore et la sonnerie envoient du "paté". J'utilise une bonnette anti-vent sur mon micro casque et c'est super méga efficace. Dans 35Noeuds de vent , face au vent, mes correspondants n'entendent pas le vent dans le micro...
C'est très dommage que le fabriquant ne propose pas de mise à jour quand on voie les failles de sécurité sur l'OS Android Kit Kat.
La sensibilité radio semble un peu faible par rapport à d'autre téléphone. Mais je n'ai pas fait de test sérieux. Juste une sensation avec d'autres personnes autour de moi qui ont encore du réseau et du 4G quand je suis limite en GPRS.
Je l'utilise en bateau par tous les temps, donc il répond à mon projet.

12. Le mardi 4 octobre 2016 à 0:03, par El Mehdi Aberti :

Pour ma part je l'utilise depuis qu'il est disponible en France (je l'ai acheté en mars/avril 2015 ) au bout d'une semaine, première chute de 1m grand max et le capteur giratoire qui lâche , entre temp le cache usb à lâché , je faisait super gaffe lors des chargement (à la maison je le charge par induction , mais ce qui devait arrivé arriva , cache perdu , le téléphone n'est plus étanche .

13. Le mercredi 12 octobre 2016 à 13:27, par kyodid :

Plutôt déçu :(... j'arrive du Sam B2100.
Je voulais bien sûr évoluer vers un smartphone tout en gardant l'aspect "rustique" et basique d'un téléphone et non pas avoir un ordinateur portable en poche.
1 - Justement, après un appel si j'oublie de le mettre en veille manuellement avant de l'insérer dans ma poche, les 15s minimum demandée pour se mettre en veille (à moins que l'on puisse réduire ce temps mais je n'ai pas trouvé) sont suffisantes pour que tout se dérègle !!! Galère.
2 - Également beaucoup trop volumineux. L'utilité d'un tel écran ne correspond pas à mon usage (ni jeux, ni surf)
3 - Impossible de trouver une fonction "mémo" ou "note" qui était super pratique sur le B2100... si qqun sait faire en dehors d'un compte gmail, merci d'avance.

14. Le vendredi 20 janvier 2017 à 20:40, par zap78 :

le clapet usb a une attache très fragile,
l'horloge est régulièrement en défaut, par ex 22 h 30 a 9 h du matin
sinon matériel agréable et sérieux
SLTS

15. Le mercredi 1er février 2017 à 13:36, par bap :

Je viens de m'en commander un, les avis ont l'air contrastés. On verra bien !

16. Le mardi 7 mars 2017 à 11:09, par Ti :

Bonjour,
Quelqu'un a-t-il essayé de migrer sous Android 5 sans passer par le fabricant ?
Merci

Poster un commentaire

Mise en forme historique : pour mettre en valeur un mot ou un groupe de mot, tapez une étoile de part et d'autre, sans mettre d'espace entre l'étoile et le mot, comme ceci : *mise en valeur*. Pour insérer un lien, mettez le entre crochets, comme ceci : [http://instinctive.eu/].

Mise en forme markdown : voir le guide détaillé, en résumé c'est le Markdown traditionnel, sans HTML ni titres, mais avec les tables PHP-Markdown-Extra.

Attention : les balises HTML entrées dans les commentaires seront affichées telles quelles, et non pas interprétées.

Autour de cette page

 

Autour de cet article

  • Publié le 25 octobre 2015 à 22h51
  • État de la bête : branchée mais sans fil
  • 16 commentaire(s)
  • Tag : Jouets

Tags

Archives

Site-level navigation and features

 

Instinctive.eu

Contact

Sections

Validation

Copyright © 2008-2016 Natacha Kerensikova

Butterfly images are copyright © 2008 Shoofly